Les réseaux sociaux, outils de liberté d’expression ou de totalitarisme ? | Idées & débats

Par ,
Publié le 4 mars 2017
Cet article appartient à l'index idées / débats

Culture web

Cet article est-il fiable ? (vous aussi laissez votre note !)
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, average: 5,00 out of 5)

Participez à la discussion sur ce sujet ! (0)


Big Brother is watching youEthique & numérique

Les réseaux sociaux, outils de liberté d’expression ou de totalitarisme ? | actualité geek

Entre totalitarisme, manipulation, opinions, pantins et liberté d’expression : il existe de nombreuses utilisation des réseaux sociaux. Mais que se cache t’il derrière les enjeux de tels médias d’influence ? Voici une petite analyse des travers de notre société au XXIème siècle …

les réseaux sociaux, outils de totalitarisme

La naissance d’une sphère sociale

Si certains vous diront que les réseaux sociaux sont des espaces de liberté d’expression, il n’en est rien. Certes, il est possible de les utiliser à cette fin, pour assurer une transparence d’informations, à des fins honnêtes et désintéressées. Mais il ne faut pas se leurrer, leurs principaux usages sont avant tout égoïstes et reflètent la naissance d’une nouvelle société.

La particularité des réseaux sociaux, comme son nom l’indique, est l’émergence d’une “sphère sociale”. Contre toute attente, cette caractéristique est le point central d’un modèle autoritaire, comme l’indique Hannah Arendt dans son livre Totalitarisme.

En effet, un système autoritaire est principalement caractérisé par l’émergence d’une sphère sociale, qui va venir détruire la traditionnelle confrontation de la sphère privée (sa maison, mais aussi ses pensées) avec la sphère publique (la confrontation de soi avec la société). En quelque sorte, les réseaux sociaux vous suivent partout et vous espionnent, que ce soit par vos publications ou celle des autres. Ils peuvent aussi vous influencer et vous raisonner.

Big Brother is watching you ? Big Brother, c’est toi !

L’émergence d’une sphère sociale se caractérise par la surveillance 24h/24, en quelques mots : Big Brother. Finalement, les réseaux sociaux matérialisent cette sphère sociale, ou tout le monde s’observe et se montre. Même dans l’intimité la plus pure, certains vont vouloir rendre ces moments publics, se filmer, se prendre en photo, se montrer mais aussi se juger.

L’arrivée de cette sphère sociale au travers des réseaux est inévitable. Elle participe à l’émergence d’une pensée commune. L’idéo-logie qui s’installe sur les réseaux sociaux se base sur le jugement du plus grand nombre, et se propage sans modération à toute la population connectée. Le réel danger des réseaux sociaux est donc l’émergence d’une société où tout le monde pense pareil et agit en accord avec la morale commune.

Ce fond sonore d’emprise sociale, la sentez-vous également ?

Pour illustrer cette emprise, on peut constater que certains régimes dictatoriaux possèdent leurs propres réseaux sociaux, tels que la Chine, avec Xiaowey Network ou la Russie avec VKontakte. En quelques sortes, ces copies de facebook, au lieux d’être des entreprises privées, sont controlées par leur gouvernement. Au même titre, des réseaux sociaux tels que Facebook, n’hésitent pas à revendre leurs informations au plus offrant.

Et vous, êtes vous aussi un produit de cette dictature totalitaire ?

Heureusement, l’opinion de masse, autant influençable qu’elle soit, reste instable. Nous ne sommes donc pas tous des objets de foire qui nous exposons sans cesse aux yeux du web. L’internet nous offre également la possibilité de court-circuiter le système, de faire pencher l’opinion pour sa cause et de la ramener dans le droit chemin, de proposer des alternatives de pensées.

Les réseaux sociaux, outils de liberté d’expression ?

Démocratie et liberté d’expression

Si les réseaux sociaux favorisent l’émergence d’une pensée commune et s’ils sont également des outils de manipulation pour les systèmes totalitaires, il reste malgré tout quelques lueurs d’espoir pour la liberté d’expression sur les réseaux sociaux. C’est en effet dans les systèmes les plus totalitaires que certains dissidents tentent de s’écarter de la pensée commune grâce à internet. Dans cette perspective, twitter a souvent été utilisé comme média d’expression, dans certains pays ou l’accès du réseau est interdit.

Pour autant, ce ne sont généralement pas les réseaux sociaux qui sont utilisés comme médias dissidents. Il s’agit d’ailleurs de blogs ou de sites web personnels, tels que le blog d’Ai Weiwei, dissident chinois ou encore le site web WikiLeaks en Occident, révélant des dossiers cachés au monde entier.

le lieu de toutes les désinformations

Pour autant, les réseaux sociaux sont encore des lieux de non-droit, où la liberté d’expression est à son comble et nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à dire n’importe quoi, sans craindre de représaille du système judiciaire. Le courant Djiadiste a notamment pu profiter de cet espace de vide juridique pour faire connaître sa cause et diffuser une propagande mensongère.

Internet et les réseaux sociaux en particuliers sont les foyers des plus grosses rumeurs, qui se propagent sans pouvoir s’arrêter. Ces coups montés prennent parfois une ampleur capable de déstabiliser les plus grandes campagnes présidentielles et la réputation des plus grandes stars.

Il faut donc tout de même se méfier de la liberté d’expression, droit fondamental depuis 1776 en France, qui doit tout de même être régulée. Aujourd’hui la parole sur les réseaux sociaux et internet tends à être prise en compte par la justice de différentes nations démocratiques, afin d’êtres régulées.

Sources

  • Les origines du Totalitarisme, Hannah Arendt (1951)
  • La liberté d’expression sur les réseaux sociaux en droit français, par Emmanuel NETTER
Partager l'article :

Placez un extrait de l'article sur votre site

Copier-coller le code HTML suivant sur votre site web !

<div style="border: solid 1px #72df72; padding: 10px;"><p>[Actualité Geek] <a href="//wiki-geek.xyz/idees_debats/reseaux-sociaux-liberte-dexpression-ou-totalitarisme/" target="_blank">Les réseaux sociaux, outils de liberté d’expression ou de totalitarisme ?</a> : 

Entre totalitarisme, manipulation, opinions, pantins et liberté d’expression : il existe de nombreuses utilisation des réseaux sociaux. Mais que se cache t’il derrière les enjeux de tels médias d’influence ? Voici une petite analyse des travers de notre société au XXIème siècle …

</p><p style="text-align: right;"><a href="//wiki-geek.xyz/idees_debats/reseaux-sociaux-liberte-dexpression-ou-totalitarisme/" target="_blank"> Lire la suite sur le Wiki Geek ! </a></p></div>

Poster un Commentaire

Pour poster un commentaire, connectez-vous avec votre pseudo

Soumettre des modifications

Connectez-vous pour envoyer des modifications et faire partie des contributeurs de cet article !